John Chervinksy - An Experiment in Perspective, Studio Physics

https://www.youtube.com/watch?v=5zMZEdln_zE La Galerie Youn présente la première exposition hors des frontières des États-Unis de John Chervinsky. Spécialiste des accélérateurs de particules à l’Université Harvard et photographe, Chervinsky s’intéresse notamment aux intersections entre la science et l’art, les notions de perspective et d’optique, ainsi que la  nature du temps, de la lumière et de l’espace. « Qu’arriverait-il si on optait pour un intervalle de capture d’image se mesurant non pas en secondes, mais en semaines? », se demande-t-il.

Les œuvres présentées à Montréal sont tirées de deux séries importantes de l’artiste, soit « An Experiment in Perspective » et « Studio Physics », qui ont attiré l’attention de plusieurs médias américains dont le Los Angeles Times, le Boston Globe et le Wall Street Journal.

Expérimentations physiques

Dans « An Experiment in Perspective », le photographe a travaillé avec une paire de tableaux noirs en ardoise et des panneaux réflecteurs. Des dessins à la craie sont devenus des outils spatiaux et divers objets trouvés agissent comme éléments sculpturaux. Ces œuvres, qui s’apparentent à des démonstrations scientifiques fantaisistes, se veulent une « expérience de la perspective ». Ainsi, que reste-t-il d'une sculpture lorsqu'on la photographie en deux dimensions? Pourquoi, sur une photo, le dessin à la craie sur ardoise semble-t-il flotter dans les airs? Au-delà de l'équipement ou la science optique, peut-on voir l'univers à partir d'un point fixe et à un instant donné?

Pour la série « Studio Physics », Chervinsky a d’abord composé  une nature morte, qu’il a ensuite photographiée. Puis, il a transmis une portion de cette image à une usine en Chine pour qu’elle soit reproduite en peinture. Cette peinture, envoyée de la Chine aux États-Unis par la poste, a par la suite été réintégrée dans l'installation originale et photographiée à nouveau. Par ces différents procédés, l’artiste américain intègre la représentation de sa création dans son évolution et ses déplacements à travers le temps et l'espace.

John Chervinsky est un photographe autodidacte et un ingénieur qui travaille dans le domaine de la physique appliquée. Depuis son inauguration au Griffin Museum of Photography en 2005, sa série « Experiment in Perspective » voyage à travers les États-Unis, y compris dans le cadre d’expositions solos à la galerie Fermi National Accelerator Laboratory (Batavia, Illinois), à la galerie Michael Mazzeo (New York) et à la galerie Blue Sky (Portland, Oregon). Ses œuvres figurent dans de nombreuses collections publiques et privées, y compris celles du Musée des Beaux-arts de Houston, du Musée d’art de Portland et de Fidelity Investments.

Chervinsky a opéré un accélérateur de particules pendant dix-huit ans à l’Université Harvard et a collaboré avec des musées pour analyser l’art à l’aide de la technologie de l’accélérateur. Il travaille présentement à l’Institut scientifique Rowland de l’Université Harvard qu’a fondé Edwin H. Land, de Polaroid. Il vit à Somerville (Maryland) avec son épouse Kirsten.

GalerieYoun