Christine Kim- OMBRES, RÊVES ET FORMES

Le papier constitue la forme et le matériau pour l’expérimentation dans les collages de technique mixte de l’artiste torontoise Christine Kim.Le papier devient plus qu’une surface pour le graphite, l’encre et l’aquarelle tandis que Kim explore le geste du dessin en remettant en question sa matérialité par le dessin, la peinture, le découpage et le pliage. Dans cette nouvelle série d’œuvres, Kim examine les parallèles entre la mode, l’architecture et le corps humain.La mode et l’architecture se servent toutes deux de la surface, de la forme et du volume pour envelopper le corps.Les structures, les tissus et la chair, cependant, tombent en ruine, sombrent dans les abysses d’une mémoire évasive, dans un récit inconnu.Kim présente la beauté troublante de la décomposition naturelle, de la rupture et de la fragmentation de tous les sites de ruines et de pertes.Des frontières s’effritent, se dégradent et laissent place aux herbes envahissantes et à la croissance démesurée, à la rouille et aux mousses.Nous n’admirons plus les merveilles architecturales, mais observons une charge de la nature qui avale l’intimité d’une pièce qui a existé et n’existe plus.

 

GalerieYoun