Back to All Events

Mark Liam Smith


Des centaures et des hommes

Dans cette série d’œuvres, Des centaures et des hommes, j’ai créé un monde de réalisme magique afin d’examiner l’idée de la liminalité.

La liminalité est un seuil, une frontière, qui indique un état de transition ou un espace conceptuel entre deux positions souvent dichotomiques. L’espace conceptuel qui sépare deux options opposées (ceci ou cela) contient lui-même d’autres options : les deux et ni l’un ni l’autre. Le centaure, comme humain-cheval hybride illustre parfaitement la situation liminale : à la fois humain et cheval, il n’est cependant ni homme ni cheval.

La situation liminale sert à exposer le caractère incomplet des dichotomies en attirant l’attention sur l’espace entre les éléments opposés. Partant de ce fondement conceptuel, je remets en question des dichotomies généralement acceptées, comme celles du masculin/féminin, du beau/laid, du bon/mauvais. Je crois qu’une bonne partie de notre expérience se déroule dans l’espace liminal.

Ma façon d’utiliser la peinture rejoint le concept de liminalité : les centaures sont représentés de manière réaliste, alors que les décors de forêts sont stylisés. Les œuvres elles-mêmes sont ainsi à la fois réalistes et picturales, tout en n’étant ni réalistes ni picturales. Les couleurs sont peu plausibles, alors que le ton et la saturation respectent les conventions. En fait, j’ai créé un monde de réalisme magique qui existe et n’existe pas à la fois. Cette superposition illumine le besoin de reconnaître la liminalité et son rejet de la pensée dichotomique traditionnelle.

Smith reconnaît le soutien généreux du Conseil des arts de l’Ontario dans le financement de ce projet.

2014-OAC-BK-JPG-logo-300x76.jpg
 

— Plus sur Mark Liam Smith

Œuvres exposées

Earlier Event: June 2
Bruno Leydet
Later Event: October 11
Damián Siqueiros