Back to All Events

Sean Mundy


Barrières

« Barrières » dépeint le macrocosme du conflit par la pensée descriptive et l’imagerie symbolique. Les images fouillent la divergence des modes, interne et externe, dans lesquels le conflit se manifeste. Ces deux domaines, bien que distincts, sont fondamentalement emmêlés dans un contexte élémentaire dans lequel ils se répondent l’un l’autre. Le feu et la fumée sont des motifs soulignés chacun dans son ensemble d’images afin d’individuellement exprimer la discorde avant de s’accoupler.

Le feu est l’allégorie d’une catastrophe contenue qui évoque une lutte interne. Le tourment viscéral est physique et psychologique : il met feu aux figures, désensibilisées dans leur propre enfer inné. Pouvant empêcher ses victimes d’obtenir un soulagement, le feu s’établit comme un obstacle intime bloquant le soi. Les flammes sacrificielles encerclent, divisent et isolent. Ces images font du conflit interne un purgatoire par nature placide, le feu en étant la représentation directe.

La fumée se tord comme une abstraction feutrée du conflit externe. Cet emblème sert d’avertissement quant à une source de dissonance dissimulée, qui émerge comme objet ambigu de l’obsession des figures que l’on voit. La fumée, exemple des conséquences du conflit, devient un point focal au point où diminue l’importance de chercher sa provenance. Le recul par rapport aux systèmes disloqués dans les contextes sociaux et les groupes explique la provenance des rubans ondulants. La fumée désigne la tolérance d’une réalité fixée sur les effets d'un malheur flagrant et sur l’ignorance de sa cause.

La visualisation du conflit s’exprime dans « Barrières » par des médias biologiques, feu et fumée, tous deux caractérisant des états contrastants par lesquels la discorde est mise au jour. Ces entités mutuelles servent de marqueurs pour les complications qui se développent au sein de l’individu et au-delà. À la lumière des concepts exposés, les images livrent un discours complexe entre l’humanité et les barrières menaçantes entre lesquelles elle tente de naviguer.

À propos de Sean Mundy

Sean Mundy (Montréal, QC) crée des images conceptuelles au moyen de la photographie et de la manipulation numérique. Travaillant à travers le doute de soi et les questions d'identité, Sean construit des scènes austères, neutres et distantes, empreintes de tension palpable et d'incertitude. Par son approche subtile et minimale, Sean vise à perturber en sélectionnant et supprimant des formules narratives classiques pour former des scénarios reposant sur des associations subjectives.

Avec ses images méticuleusement construites, photographiées et manipulées numériquement, il associe le vocabulaire visuel de l'iconographie, du symbolisme et du surréalisme à des moments de dissonance entre l'individu, les états séparés de soi et les systèmes collectifs. En utilisant la forme humaine en tant que support de l'émotion, de la psychologie et de la physicalité, ces sujets spécifiques se retrouvent ainsi inféodés aux conflits surgissants dans les œuvres.

Voici quelques photos du vernissage qui a eu lieu le 4 mai 2019.

Earlier Event: May 4
Daniel Agdag
Later Event: July 4
Exposition collective estivale